la protéine Spike est-elle «toxique et dangereuse» pour l’homme ?

A lire absolument

LA VÉRIFICATION – Cette protéine du Sars-CoV-2 est produite par les vaccins pour fabriquer des anticorps, mais les «vaccinosceptiques», contre l’avis général de la communauté scientifique, évoquent sa supposée «nocivité».

LA QUESTION. De nombreux internautes se sont émus depuis le début du mois de juin après les propos d’un chercheur canadien qui affirme, en se fondant sur deux études, que la protéine Spike, protéine du Sars-Cov-2 produite par le vaccin pour provoquer la réaction immunitaire, serait «toxique et dangereuse pour l’homme» et qu’elle pourrait «provoquer des grands dommages en entrant en circulation» dans l’organisme. Ces propos, rapportés par le site France Soir, ont été suivis d’un rapport d’autopsie d’une personne décédée quelque temps après avoir reçu une première dose de vaccin. Relayé par François Asselineau, président de l’UPR et l’un des principaux porte-voix des vaccinosceptiques en France, ce rapport serait censé alerter sur la présence «dans presque tous les organes du patient » de la protéine Spike dans l’organisme du patient. Ces théories sont-elles fondées ? Y a-t-il vraiment une raison de s’inquiéter ?

VÉRIFIONS. Et pour aller droit au but : pas vraiment, et même pas du tout. Le problème est que d’une part, les interprétations de ces études sont fausses et démenties par les auteurs eux-mêmes. Et d’autre part,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

les adolescents désormais soumis au passe sanitaire

Pour laisser aux nouveaux venus dans cette tranche d’âge le temps de se faire vacciner - l’injection ne leur...

Plus d'articles comme celui-ci