Hockey sur glace – Si la défense bat de l’aile, l’Aigle ne s’affole pas

A lire absolument

Publié8 septembre 2021, 14:58

Le directeur sportif de Ge/Servette scrute le marché pour recruter un défenseur suisse mais pas un étranger. La solution d’un échange n’est pas (encore) envisagée.

Olivier Guignard a été contraint de disputer ses premières minutes en National League ce mardi à Zurich face au ZSC de Denis Hollenstein. Il n’a pas démérité, mais les Aigles ont besoin de récupérer des éléments d’expérience en défense.

Eric Lafargue

Va-t-on vers un nouvel échange entre Lausanne et Ge/Servette? Un an après les allées et venues de Joël Vermin, Tyler Moy, Guillaume Maillard, Tim Bozon et Floran Douay, entre Malley et les Vernets, les soucis d’effectifs dans les deux clubs, surtout à Genève, pourraient arranger les dirigeants des deux côtés. Directeur sportif des Aigles, Marc Gautschi ne peut pas s’empêcher de sourire, même s’il affirme que «ce n’est pas une option. Il n’y a rien de concret pour l’instant, et en National League on n’est pas forcément prêt à aider un concurrent.»

Reste que la défense des Aigles bat de l’aile et qu’il y a un urgent besoin d’arrivées pour ménager Henrik Tömmernes et Arnaud Jacquemet, qui ont tiré respectivement 28 et 24 minutes sur la corde mardi au Hallenstadion de Zurich pour combler les forfaits dans l’arrière-garde des expérimentés Simon Le Coultre, Jonathan Mercier et Roger Karrer, tous blessés ou convalescents. «En ce qui concerne Karrer, touché au bas du corps, les nouvelles sont semble-t-il plus rassurantes ce mercredi que mardi», soupire Gautschi, qui touche du bois pour récupérer son No 25 au plus vite et trouver rapidement une solution.

«À la base, poursuit l’ancien défenseur, Genève est un club formateur qui doit faire jouer ses jeunes. Or, je vous l’accorde, commencer sa carrière en National League à Zurich contre une telle équipe, ce n’était pas évident pour eux.» Si Olivier Guignard (6’28’’) et Thomas Moreno (2’23’’) ont fait mieux que de permettre à leurs coéquipiers de souffler, Ge/Servette a besoin, au plus vite, du retour dans l’alignement de ses joueurs cadres à ce poste. «Comme je le répète depuis quelque temps, des éléments devraient bientôt revenir dans l’alignement.»

Après la blessure de Roger Karrer, touché au bas du corps, Sandis Smons, Henrik Tömmernes et Marco Maurer se réjouissent de récupérer dans leur alignement Simon Le Coultre (à droite).

Eric Lafargue

Marc Gautschi pense notamment à Simon Le Coultre, opéré une troisième fois d’une épaule, dont la situation est jugée au jour le jour. «Il pourrait être sur la glace samedi à Langnau, on décidera de sa présence au dernier moment.» Aux Vernets, on a paraît-il allumé des cierges, car à l’instar de Tanner Richard et de Marco Miranda, l’absence de Mercier devrait encore prendre plus de temps.

«On ne pouvait pas prévoir qu’il y aurait autant de blessés en même temps»

Marc Gautschi, directeur sportif de Ge/Servette

Le directeur sportif ne cache pas qu’il scrute avec beaucoup d’attention le marché. «Si quelque chose devait bouger, on a toujours les oreilles grandes ouvertes», poursuit celui qui n’est pas décidé à «griller» une licence étrangère pour recruter l’oiseau rare. «Même si pour l’instant, c’est compliqué, on préfère engager un défenseur helvétique.» Et de préciser qu’il ne compte pas dans son contingent un couteau suisse du style Arnaud Jacquemet ou Timothy Kast (qu’on a laissé partir à Berne), capables de jouer aussi bien en attaque que derrière.

Marc Gautschi cherche des solutions…

Eric Lafargue

«On ne pouvait pas prévoir qu’il y aurait autant de blessés en même temps, peste Marc Gautschi, qui regrette également la scoumoune dont est victime le HC La Chaux-de-Fonds, club partenaire des Aigles, en Swiss League. Cela empêche les Genevois de «réclamer» le jeune Nauris Sejejs prêté dans les Montagnes neuchâteloises. «Mais que nos fans ne paniquent pas, on va trouver une solution. Et en attendant, renchérit Gautschi, on donne la chance aux jeunes, en espérant que cela nous permettra de gagner aussi des matches avec eux.»

À moins que d’ici là, il y ait eu un échange. Réponse ce samedi soir dans l’Emmental, à Langnau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Turquie – 21 survivants dans l’effondrement d’un immeuble

Publié10 novembre 2021, 00:26L’accident a eu lieu à Malatya, dans l’est de la Turquie. Il ne resterait plus aucune...

Plus d'articles comme celui-ci