À Marseille, un sommet mondial pour tenter de sauver la nature

A lire absolument

Le congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature s’ouvre ce vendredi en présence d’Emmanuel Macron. Objectif: réduire les menaces qui pèsent sur la biodiversité.

Après avoir été décalé d’un an en raison de l’épidémie de Covid-19, le Congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) va finalement s’ouvrir ce vendredi à Marseille – sous le signe de l’urgence. Pendant huit jours, scientifiques, ONG, entreprises, acteurs du monde de la finance, collectivités locales, représentants de peuples autochtones et d’États débattront des solutions à mettre en œuvre face à l’érosion de la biodiversité. Selon un rapport scientifique international publié en mai 2019, celle-ci connaît un recul «sans précédent dans l’histoire humaine». Le président Emmanuel Macron, qui doit s’exprimer en ouverture du congrès, entend y affirmer «la priorité donnée par la France aux sujets environnementaux», indique-t-on à l’Élysée.

La grand-messe de l’UICN, une organisation connue du grand public pour sa «liste rouge» recensant les espèces en voie d’extinction, s’ouvre cette année dans un contexte très particulier. «L’épidémie de Covid a souligné la

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Microbiote et immunité: un duo de choc

DÉCRYPTAGE - Le pouvoir du microbiote sur le système immunitaire est désormais bien connu. Et l’idée d’agir sur nos...

Plus d'articles comme celui-ci