Tokyo 2020 – J6 :

A lire absolument

Début de match parfait

Stéphane Houdet le savait. Pour avoir une chance de renverser le numéro un mondial chez lui à Tokyo il lui fallait réussir un très gros match et saisir toutes les opportunités qui se présenteraient à lui. C’est d’ailleurs pied au plancher que le Français a démarré ce quart de finale des Jeux Paralympiques.

Agressif et efficace, c’est lui qui a pris les devants dans le match pour mener 3-1 puis 5-2. Mais le Japonais, loin de paniquer est peu à peu totalement entré dans son match. Plus percutant et plus précis, il a fait reculer le Français, de plus en plus souvent pris de vitesse par les frappes chirurgicales de son adversaire.

« A 5-2 je sers avec des balles neuves donc je suis dans les meilleures dispositions pour conclure mais je ne sais pas trop ce qu’il se passe…, s’interrogeait Stéphane Houdet après la rencontre. Est-ce que j’ai un peu perdu mes repères ou est-ce qu’il a trouvé de meilleures zones au retour ? Il faudrait que je revois la vidéo. C’est toujours le piège avec Shingo. Dos au mur, il tente et il réussit souvent ! Il m’était arrivé un peu la même chose au troisième set à Roland-Garros. »

Le retour de Kunieda

C’est d’ailleurs ce dernier qui, après avoir remporté quatre jeux consécutifs pour recoller puis mener pour la première fois du match, s’est procuré une première balle de set à 6-5.

Si celle-ci fût sauvée sur une belle amortie de revers, c’est bien le Japonais qui a fini par arracher la première manche 7/6 au terme d’un tie-break irrespirable remporté neuf points à sept grâce à une grosse première balle sur sa quatrième occasion, après 1h27 de jeu.

EPIC @shingokunieda battles his way back from 2-5 down to take the first set from Stephane Houdet 7-6(7) in 87 mins!#Tokyo2020 | #Paralympics pic.twitter.com/1HQngVdmem

— ITF (@ITFTennis) September 1, 2021

Sur sa lancée, Shingo Kunieda s’est alors rapidement détaché 3-0 double-break puis 4-1 dans la deuxième manche. Stéphane Houdet, pourtant en panne de premières balles – secteur dans lequel il a été beaucoup moins efficace que lors des matchs précédents avec seulement 62% de réussite sur l’ensemble du match (52% dans le deuxième set) contre 69% pour son adversaire – ne s’est pas découragé pour autant.

« J’ai fait quelques erreurs au service, mais après je reviens bien et ça se joue à pas grand chose. Je l’agresse à gauche, à droite mais quand il est capable de lâcher son revers long de ligne ou croisé, je ne peux rien faire… »

Combatif, il a tout tenté pour revenir à 4-3 puis pour sauver trois premières balles de match à 5-3 sur trois beaux revers gagnants. Mais c’est une double-faute, sa huitième du match, qui a scellé la victoire de Shingo Kunieda.

Battu 7/6(7), 6/3, après 2h18 d’un intense combat, Stéphane Houdet s’arrête donc en quarts de finale du simple mais il peut encore viser l’or au Japon où il disputera la finale du double messieurs aux côtés de Nicolas Peifer, après un jour de repos bien mérité ! « Oui ça va me faire du bien d’avoir un jour de repos même si je me sens super en forme. On joue vraiment bien en ce moment avec Nico donc on est prêts à faire un gros match. »

@HoudetStephane s’arrête en quart de finale du tournoi individuel

Dans un match de haut niveau, notre porte-drapeau n’a pu faire déjouer le n°1 mondial Kunieda ??
Place à la finale du double avec @Nicolas_Peifer dorénavant #AllezLesBleus | #Tokyo2020 pic.twitter.com/jDMO7zjfeU

— Equipe France (@EquipeFRA) September 1, 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

l’État place les réseaux sociaux sous surveillance

VIGINUM. Pour lutter contre la désinformation et...

Plus d'articles comme celui-ci