le Portugal, bon élève de la vaccination

A lire absolument

Après avoir été frappé de plein fouet par le variant Delta dès début juin, le pays voit le nombre de nouveaux cas quotidiens reculer depuis plusieurs semaines.

Le Portugal a vu venir la vague avant ses voisins: début juin, le nombre de cas de Covid-19 est reparti à la hausse, et le pays a été parmi les premiers au sein de l’Union européenne où le variant Delta est devenu dominant. L’épidémiologiste Antoine Flahault cite notamment l’impact de la finale de la Ligue des champions à Porto en juin, avec «15.000 supporteurs britanniques venus essaimer le variant Delta» dans le pays. Et alors que ses voisins allégeaient peu à peu leurs restrictions sanitaires, le Portugal, à contre-courant, resserrait la vis. Il interdisait notamment mi-juin les entrées et les sorties de la région de Lisbonne pendant le week-end, avant d’instituer un couvre-feu dans plusieurs municipalités… aux dépens de sa saison touristique.

Ces mesures se sont accompagnées d’un grand coup d’accélérateur dans la campagne de vaccination, dont les débuts étaient jugés poussifs. Aujourd’hui, dans un pays où le refus de se faire vacciner est considéré comme très bas, plus de 84 % de la

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 50% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

appeler des utilisateurs Android ou Windows

Mieux vaut tard que jamais ! À la...

Plus d'articles comme celui-ci