pourquoi la couverture vaccinale stagne chez les 80 ans et plus

A lire absolument

Selon les données de Santé Publique France, 16% d’entre eux n’ont pas encore reçu une première dose.

Alors que la Haute autorité de santé préconise une troisième dose de vaccin pour les plus de 65 ans, la vaccination des Français âgés de 80 ans et plus demeure l’angle mort de la campagne vaccinale en cette fin d’été. 16% d’entre eux n’ont pas encore reçu une première dose d’après Santé Publique France. Ce faible taux de vaccination est un problème majeur pour le gériatre Olivier Guérin, membre du Conseil scientifique. Président de la Société française de gériatrie et gérontologie (SFGG), il assure au Figaro qu’il est «primordial» de vacciner tous les aînés, considérés plus à risque de développer des formes graves, «afin d’éviter la saturation hospitalière.»

Public particulièrement vulnérable, «le quatrième âge» est concerné au premier chef par la vaccination. Selon les données du 24 août fournies par Santé Publique France, la couverture vaccinale stagne pourtant chez les 80 ans et plus : seulement 84% ont reçu une dose et 80% ont un schéma vaccinal complet. Mais les chiffres diffèrent

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

J’EN PROFITE

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Canton de Berne – Une cycliste percutée au lendemain du rejet de mesures de réduction de trafic

Actualisé23 septembre 2021, 16:50Cet accident semble démontrer que la situation reste préoccupante sur la place de la Gare à...

Plus d'articles comme celui-ci