Enquête sur le mystérieux accident d’un satellite chinois

A lire absolument

RÉCIT – L’US Space Force soupçonne le lancement d’un satellite espion russe d’avoir provoqué une collision à l’origine de nouveaux débris spatiaux en orbite. Un scénario trop beau pour être vrai, selon certains experts.

Tout commence le 22 mars 2021 lorsque l’US Space Force annonce qu’un satellite chinois, Yunhai 1-02, s’est brutalement fragmenté en orbite quelques jours auparavant. L’accident a dispersé au moins quelques dizaines de nouveaux débris, qui s’ajoutent à tous ceux qui polluent déjà l’orbite terrestre. Mais que s’est-il vraiment passé? L’enquête est forcément difficile car l’événement s’est déroulé à 800 km d’altitude, au-dessus de l’Arctique et hors de portée des radars de surveillance américains, chinois, russes ou européens. D’autre part, Pékin n’a fait aucun commentaire sur l’incident qui a frappé son satellite météorologique et océanographique.

Pour les spécialistes interrogés par Le Figaro, deux cas de figure sont possibles. Il s’agit soit d’une collision avec un débris spatial, soit de l’explosion d’un élément interne du satellite (un réservoir de carburant ou une batterie). C’est par exemple ce second scénario qui est privilégié pour le vieux satellite météorologique américain NOAA-17,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Honduras – 120 maisons détruites dans un incendie sur une petite île touristique 

Publié3 octobre 2021, 05:33Le feu qui a ravagé l’île de Guanaja a également forcé les autorités honduriennes à évacuer...

Plus d'articles comme celui-ci