Free veut son indépendance, Apple Music en HD, Google I/O… Le résumé de l’actu tech de la semaine

A lire absolument

Un son HD pour Apple Music

Le géant de Cupertino souhaite améliorer la qualité sonore sur Apple Music afin de proposer un son HD pour moins de 10 euros par mois. Annoncée comme étant gratuite, cette modification pousse la concurrence à devoir s’aligner sur Apple. Les plates-formes comme Deezer ou Spotify offrent déjà une qualité HD mais à des prix plus élevés que celui de la marque à la pomme. Même si les catalogues restent les mêmes, Spotify tend à se démarquer, avec ses concerts, par exemple. 

Plus de liberté pour Free

Free veut renforcer ses réseaux mobiles et pour cela, il a besoin de financements. Le hic, c’est le montant. Se détacher d’Orange a un coût important, ce qui n’est pas du goût des investisseurs…
Après une croissance notable, en partie grâce aux trois nouveaux millions d’abonnés en Italie, Free souhaite continuer à s’étendre pour couvrir 80 % du pays en 5G. 

Google promet plus de transparence

La Google I/O est destinée aux développeurs, mais le géant de Mountain View sait nourrir sa conférence d’ouverture de nombreuses nouveautés. Il est clair que Google veut avant tout se donner une bonne image en prônant la transparence. Ainsi, la firme souhaite rassurer ses utilisateurs sur l’usage de leurs données personnelles.
Jouer la carte de la transparence semble être relativement logique au vu de la nouvelle administration américaine. Google mise tout ou presque sur la protection des datas avec la simplification de la suppression de son historique et l’effacement automatique de ce dernier tous les 18 mois.

Internet Explorer fait de la résistance

On le croyait déjà mort et pourtant le navigateur Explorer est toujours là ! Microsoft vient seulement d’annoncer sa fin pour 2021. Malgré beaucoup d’échecs, Microsoft n’abandonne pas, et essaie de pousser son autre navigateur, Edge. 

Le salon high-tech berlinois 100 % en digital

L’IFA en présentiel, ce n’est pas pour 2021 ! Le salon se tiendra virtuellement une année de plus, tandis qu’à Paris VivaTech est maintenu. Transformés en grand centre de vaccination, les halls gigantesques où se tient l’IFA est lui aussi au service de la lutte contre la pandémie. Les incertitudes concernant l’évolution de la Covid-19 et de ses variants, ainsi que le nombre de personnes vaccinées planent, d’où cette décision. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

l’abandon des gestes barrières est-il à l’origine de la reprise épidémique ?

LA VÉRIFICATION - Alors qu'une cinquième vague menace le pays, les Français ont renoué avec la bise et la...

Plus d'articles comme celui-ci