Commentaire – «Le vaccin constitue la solution, et non pas le problème»

A lire absolument

Publié23 août 2021, 08:19

Alors que dans les hautes sphères de l’UDC, on parle encore d’une «présumée» pandémie, Alain Berset répète inlassablement qu’il faut se faire vacciner. Et il a raison face à un variant qui peut être dévastateur pour la santé.

Le regard lointain d’Alain Berset semble un peu inquiet pour les semaines à venir.

AFP

Samedi à Fribourg. le comité de l’UDC a pris position à 90% contre la loi Covid-19 qui sera votée en novembre. Dans le communiqué qui a suivi, le parti a argumenté et dit notamment: «Des milliards de francs des contribuables ont été gaspillés pour lutter contre une présumée pandémie». Présumée… Voilà où ils en sont encore à l’UDC, la pandémie demeure au stade d’une hypothèse parmi d’autres. Autrement dit, cette pandémie ne serait pas réelle. Ce doit être une figure de style.

Les milliards dépensés, les 750 000 cas d’infection, les 30 000 hospitalisations et les 10 440 personnes décédées sont là pour rappeler que la pandémie est bien réelle. En tout cas pour la cheffe de la Santé du canton de Zurich, une figure bien connue de l’UDC en Suisse alémanique, Natalie Rickli. Cette ministre de l’UDC a été agressée samedi lors de l’inauguration d’un bus de vaccination à Gossau (ZH) par un homme qui l’a aspergée de jus de pomme. Le canton de Zurich est parmi les plus efficaces sur le terrain de la vaccination avec bientôt 55% de la population doublement vaccinée.

On voit que les gens, qui ont des responsabilités sur le terrain, qu’importe leur parti, sont plus pragmatiques et plus efficaces que des membres réunis dans une assemblée surchauffée. Ils n’ont pas le choix d’ailleurs, car les hôpitaux ne sont pas remplis de «présumés» malades.

«Nous aurons tous un sérieux problème»

Samedi, pendant que l’UDC tenait son meeting, le ministre de la Santé Alain Berset publiait sur sa page Facebook un énième appel à se faire vacciner: «Plus il y aura de personnes vaccinées, mieux ce sera pour tout le monde. Car il est prouvé que le vaccin réduit nettement le risque de tomber gravement malade et donc le nombre des hospitalisations. Si les hôpitaux sont surchargés, nous aurons tous un sérieux problème. Le vaccin contre le Covid-19 ne protège certes pas à 100%, comme d’autres vaccins d’ailleurs. Cela ne change rien au fait qu’il constitue la solution, et non pas le problème».

Pour convaincre ceux qui en doutent, il faudrait qu’ils soient confrontés à la réalité de la maladie chez un proche infecté par le variant Delta, bien plus agressif que les précédents. Cela commence par un rhume, des maux de gorge, puis la fièvre, la fatigue, les maux de tête, le sommeil perturbé durant des nuits et des nuits, des bouffées de chaleurs, l’oppression sur les poumons, l’isolement et l’angoisse. Lorsque l’on observe les dégâts que ces symptômes provoquent, et qui peuvent persister longtemps, on ne devrait plus avoir d’hésitation à se protéger soi-même et les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Neuchatel – Matthieu, le roi du «parkour» acrobatique, vainqueur à Marseille

Publié15 novembre 2021, 06:41Le mois dernier dans la ville portuaire, Matthieu Schnegg a remporté une compétition freestyle, une victoire...

Plus d'articles comme celui-ci