les Varois constatent les dégâts

A lire absolument

REPORTAGE – Le feu continue de se propager dans le Var. Les autorités attendent une accalmie avant de dresser un bilan et lancer une expertise.

Jeudi 19 août, au quatrième jour de lutte contre l’incendie qui a ravagé plus de 7 000 hectares dans la plaine et le massif des Maures, le colonel Éric Grohin, directeur du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Var, affiche sa prudence. «Le vent devrait passer à l’ouest ce week-end, on n’est pas à l’abri d’une reprise car ça va très vite. Aujourd’hui, dans le pourtour méditerranéen, on l’a vu en Algérie ou en Grèce, on est dans des conditions exceptionnelles en termes de sécheresse et de températures», explique-t-il au poste de commandement du Luc, devant une carte d’état-major où une grande tache orange délimite la zone parcourue par le feu. Elle s’étale depuis l’autoroute A57, d’où l’incendie serait parti d’une aire de repos, jusqu’au golfe de Saint-Tropez, où deux personnes sont décédées dans le sinistre de leur maison et où plusieurs milliers de campeurs ont été évacués lundi 16 août.

Les gendarmes interdisent toujours l’accès à la zone parcourue par les flammes. En

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

13-14 ans : Boullay, une fortune de revers

13-14 ans : Boullay, une fortune de revers ...

Plus d'articles comme celui-ci