Faut-il «signer» avec son bébé pour mieux communiquer ?

A lire absolument

PSYCHOLOGIE – Manger, dormir, avoir un câlin… Les enfants n’attendent pas d’apprendre à parler pour avoir une idée très précise de ce qu’ils veulent. Leur apprendre à «signer» sert-il à quelque chose ?

Pas facile de comprendre ce qui traverse un tout-petit qui s’exprime pourtant à cor et à cri ! Et si, dès l’âge de 6 mois, nous pouvions lui apprendre à «dire» avec des gestes simples qu’il a envie d’un somme, d’un biscuit ou d’un câlin? C’est toute la promesse de la «langue des signes pour bébés», qui gagne du terrain chez les jeunes parents. «Je préfère parler de “communication gestuelle associée à la parole”, rectifie d’emblée Sandrine Higel, pédagogue spécialiste en langue des signes française, fondatrice du label Signes2mains et auteure de Je parle en signes avec mon bébé (Larousse). La gestuelle utilisée ici «n’est pas une langue mais un outil qui favorise les interactions, en amont de l’acquisition du langage. Nous l’utilisons naturellement en secouant la tête pour dire oui ou non, ou en agitant la main en guise d’au revoir.» La langue des signes française (LSF), utilisée par certains sourds et malentendants, «est une vraie langue, complexe, avec grammaire et syntaxe», défend

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Les dernières tortues françaises fragilisées par les incendies

Au sein du feu qui a ravagé la plaine des Maures, dans le Var, plusieurs tortues d’Hermann, espèce menacée,...

Plus d'articles comme celui-ci