Le vaccin de Moderna est désormais accessible aux adolescents

A lire absolument

La Haute autorité de santé a donné son feu vert à l’utilisation du Spikevax, près de deux mois après l’autorisation du Comirnaty de Pfizer.

Ils sont déjà plus d’un tiers à avoir reçu leur première dose de vaccin anti-Covid Pfizer, et c’est une tranche d’âge chez qui la campagne vaccinale avance « très vite », se réjouissait mardi la Direction générale de la santé en conférence de presse. Cette troupe de 1,6 million de mineurs de 12 ans et plus déjà primo-vaccinés promet de grossir encore avec le feu vert accordé par la Haute autorité de santé à l’utilisation du vaccin de Moderna dans cette population. Une étape importante, alors que la vaccination des adolescents est nécessaire tant pour atteindre une immunité collective suffisante, que pour assurer une rentrée scolaire la plus normale possible.

Le 23 juillet dernier, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait autorisé l’utilisation du Spikevax chez les 12-17 ans. Soit un peu plus de deux mois après avoir autorisé, le 28 mai, le Comirnaty de Pfizer chez les 12-15 ans (l’AMM originelle incluant déjà les 16 ans et plus).

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

des mises à jour de sécurité à installer d’urgence

MAJ APPLE. À la surprise générale, Appie...

Plus d'articles comme celui-ci