l’Afrique du Sud à la traîne sur la vaccination

A lire absolument

Aujourd’hui, moins de 5 % de la population du pays est vaccinée.

Avec plus de 2,3 millions de cas d’infections au Covid-19 et 67 676 décès, l’Afrique du Sud paie le prix d’une campagne de vaccination qui a commencé tard, de stocks difficiles à acquérir et de variants tenaces. Après avoir connu deux vagues très meurtrières entre juillet 2020 et juin dernier, le pays le plus touché du continent africain est actuellement frappé par une troisième vague.

Alors que l’opposition critiquait l’ANC (Congrès national africain), au pouvoir, pour sa lenteur dans les campagnes de vaccination, le chef de l’État s’est voulu rassurant: «À ce jour, 4,2 millions de personnes ont reçu une dose de vaccin, dont 1 million dans les sept derniers jours. Le rythme de vaccination a plus que doublé le mois dernier et va continuer à s’accélérer», a déclaré Cyril Ramaphosa le 11 juillet.

La première phase, qui s’est concentrée sur le personnel de santé des services d’urgence, a permis de vacciner près de 500.000 personnes à partir de février 2021. La deuxième phase, qui s’est étendue

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 58% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

la longue traîne de l’épidémie

Malgré l'absence de restriction sanitaire dans les bureaux de vote, l'épidémie pourrait peser sur le scrutin. ...

Plus d'articles comme celui-ci