Vingt jours pour percer le mystère des anneaux sous-marins du Cap Corse

A lire absolument

RÉCIT – Les quatre plongeurs de l’expédition Gombessa 6 ont pu explorer de mystérieux anneaux au large du cap Corse, à 120 mètres de fond.

Confinés vingt jours durant dans une capsule de vie de 5 m2 à une pression de 11 bars (soit 11 fois la pression atmosphérique à la surface de l’eau), ils ont à nouveau pu goûter l’air frais de la fin de journée, ce mardi dans le port de Monaco. L’explorateur Laurent Ballesta et son équipe viennent d’achever l’expédition Gombessa 6, et espèrent percer quelques-uns des mystères des fonds marins de la Méditerranée. Et si la météo du mois de juillet a, à la surface, gâché bien des espoirs de vacances ensoleillées, elle a aussi mis à mal l’expédition préparée de longue date: censés enchaîner trois semaines de plongées entre 100 et 120 mètres de profondeur au large du cap Corse, les quatre plongeurs ont dû annuler la moitié de leurs immersions.

Malgré les caprices du ciel, l’équipe a pu mener à bien les expériences scientifiques destinées à élucider le mystère de ces centaines de structures circulaires découvertes il y a une dizaine d’années dans le parc naturel marin du cap Corse et de l’Agriate,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

«Dr Quinn, femme médecin»: les retrouvailles du casting en photo

Publié8 décembre 2021, 06:36Jane Seymour, William Shockley et Jason Leland Adams ont célébré les 60 ans de Joe Landau,...

Plus d'articles comme celui-ci