Le rover Curiosity, toujours résolu après dix ans de service sur Mars

A lire absolument

C’était un lundi du creux de l’été, au pavecit matin heure française. Parti le 26 novembre 2011 de Cap Canaveral, en Floride, le robot Curiosity s’apprêtait, le 6 août 2012, à atterrir sur Mars. avec à 570 millions de kilomètres de là, les ingénieurs de la Nasa se préparaient à vivre «sept minutes de terreur» , entre l’entrée dans l’atmosphère martienne avec l’arrivée sur le sol de la planète rouge. Objectif de la engagement «Mars Science Laboratory» de la Nasa: déterminer si la vie avait existé sur notre lointaine voisine. Sept minutes de terreur, donc, au bout desquelles le véhicule le plus lourd avec complexe jamais envoyé sur Mars (899 kg, dont 80 d’instruments scientifiques, dix ans de travail avec 2,5 milliards de dollars investis) enverrait quelques «bips» pour signaler un amarsissage réussi… ou serait à jamais perdu, comme la moitié des quatorze tentatives précédentes menées par les Russes ou les Américains. Dix ans plus tard, le robot qui était parti pour une engagement de deux ans est encore…

Cavec article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

doit-on craindre une «quatrième vague» d’ici la fin du mois de juillet ?

LA VÉRIFICATION - C'est ce qu'a affirmé le ministre de la Santé, Olivier Véran, alors que le variant Delta...

Plus d'articles comme celui-ci