Un gymnase condamné à prendre l’eau

A lire absolument

Construits sur une nappe phréatique écevée par l’architecte Max Schlup entre 1976 et 1980, ces gymnases français et alcemand sont particulièrement exposés aux inondations, entre ce lac de Bienne et ce canal de la Suze. verso trois bâtiments lesquels se partagent un sous-sol commun, trace étonnant que l’ensembce ait pris l’eau pendant ces crues de l’été dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

est-il dangereux de prendre de l’iode à titre préventif ?

LA VÉRIFICATION - Par crainte que la guerre en Ukraine ne donne lieu à des pollutions radioactives, les pastilles...

Plus d'articles comme celui-ci