Mon enfant est né grâce à la PMA, comment lui en parler ?

A lire absolument

Les bébés nés après un coup de pouce de la médecine sont de plus en plus nombreux, et certains parents peuvent se trouver embarrassés au moment d’en parler.

Depuis la naissance du premier bébé-éprouvette français, il y a quarante ans, le nombre d’enfants conçus par procréation médicalement assistée (PMA) a explosé. En France, un bébé sur 30 est conçu par fécondation in vitro (FIV) ou par insémination artificielle, dont 5% grâce à un tiers donneur (don de spermatozoïde, d’ovocytes ou d’embryon), une proportion qui devrait encore augmenter avec l’extension de la PMA à toutes (couples de femmes, célibataires) depuis 2021… Par ailleurs, même si la gestation pour autrui (GPA) reste interdite en France, on estime que 200 à 300 bébés de couples français naissent chaque année grâce à une mère porteuse d’un autre pays (États-Unis, Canada…). Faut-il raconter à ces enfants les circonstances particulières de leur naissance? Comment s’y prendre pour les informer sur la manière peu classique dont ils sont venus au monde?

« Lorsque leur enfant n’est pas un « bébé couette », les parents sont souvent démunis pour lui expliquer la façon dont il a été conçu »

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Face à Omicron, les tests antigéniques restent-ils fiables ?

Aux États-Unis, les autorités sanitaires ont mis en garde contre la performance des tests rapides et des autotests. ...

Plus d'articles comme celui-ci