Du café pour soigner un gène défectueux

A lire absolument

DÉCRYPTAGE – Des chercheurs français montrent que la boisson peut faire taire les mouvements anormaux provoqués par une mutation génétique rare.

Les médecins devraient toujours écouter leurs patients. Dans l’histoire qui nous occupe, tout a commencé avec un père et sa fille, atteints d’une maladie génétique rare et invalidante provoquant des mouvements involontaires, la dyskinésie liée à ADCY5.

Suivis à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris, AP-HP) par le P Emmanuel Flamand-Roze, neurologue et chercheur Inserm, ils lui disent lors d’une consultation de routine que le café fait taire leurs symptômes ; le père notamment ne va jamais au lit sans en avoir bu une tasse, s’assurant ainsi une nuit sereine sans éveils liés à des mouvements intempestifs. L’équipe en parle à d’autres patients, dont un enfant de 11 ans très handicapé dans sa vie quotidienne.

Une piste séduisante

Dès la première tasse apparaît «une réponse spectaculaire au bout de 45 minutes, qui a duré 7 heures», écrivent ses médecins en 2019 dans les Annales de médecine interne . Mais un jour, les mouvements parasites reviennent. «Je me suis arraché les cheveux pour comprendre ce qui se passait!»

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Plus d'articles comme celui-ci