peu de contrôles réalisés dans les commerces de proximité

A lire absolument

DÉCRYPTAGE – Faire ses courses dans les petits commerces présenterait plus de risque qu’en grandes surfaces.

Les Français apprécient les commerces de proximité, qui leur inspirent confiance. Ils les fréquentent davantage depuis l’irruption du Covid. Pourtant, manger au restaurant ou faire ses emplettes chez le boucher, le fromager et le boulanger s’avère in fine plus risqué que remplir son chariot en grandes surfaces.

Les contrôles des autorités sanitaires y sont nettement plus rares que dans les supermarchés et hypermarchés, du fait de leur très grand nombre. «Un établissement de restauration est contrôlé en moyenne tous les quinze ans», pointe la Cour des comptes dans un rapport de 2019. L’année suivante, les autorités sanitaires ont corrigé le tir et accru leurs contrôles de 20 %. Mais c’est une goutte d’eau dans l’océan. À peine 6,5 % des restaurants français ont été contrôlés en 2019, contre 16 % des supermarchés et hypermarchés. C’est à peine 2,8 % des boulangeries, 0,9 % des traiteurs, qui vendent pourtant de la charcuterie, et 0,8 % des poissonneries.

Pourtant, lorsqu’ils ont lieu, ces contrôles…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

République tchèque – Défait, le premier ministre Babis va rencontrer le président

Publié10 octobre 2021, 03:58Malgré sa défaite aux élections législatives, Andrej Babis doit rencontrer le président dimanche dans l’espoir de...

Plus d'articles comme celui-ci