Patch Tuesday d’avril 2022 : Microsoft corrige 128 failles

A lire absolument

Avec son dernier Patch Tuesday, publié le 12 avril 2022, Microsoft corrige 128 failles de sécurité dans Windows et ses autres logiciels. Installez ces correctifs sans attendre, certaines vulnérabilités étant déjà exploitées par des pirates !

Si vous utilisez des logiciels Microsoft, notamment Windows 7, 8.1, 10 ou 11, Office, Skype ou Edge, installez sans attendre le dernier Patch Tuesday que l’éditeur a diffusé 12 avril 2022 ! En effet, à en croire le bulletin officiel, ce sont quelque 128 failles de sécurité que cet ensemble de correctifs vient combler, dont 17 qualifiées de critiques. Et même deux estampillées zero-day, c’est-à-dire tout juste découvertes. De l’aveu même de Microsoft, l’un de ces vulnérabilités serait d’ailleurs déjà exploitée par des pirates, qui disposent ainsi d’un moyen d’engendre des dégâts sur des PC grâce à une « élévation de privilèges ». Le nombre de problèmes corrigés est assez impressionant, dépassant ceux des mois précédents (71 en mars et 48 en février). Preuve que malgré tous ses efforts, Microsoft laisse toujours des trous dans ses raquettes – mais, contrairement à ce que propagent les mauvaises langues, Apple est logé à la même enseigne comme en témoigne les récentes et multiples mises à jour de sécurité pour macOS et iOS… Toujours est-il que le Patch Tuesday d’avril 2022 paraît incontournable compte tenu de la quantité de failles qu’il corrige, et des produits concernés, à savoir des systèmes d’exploitation anciens (comme Windows 7 et Windows 8.1) et récents (Windows 10 et Windows 11), et des applications bureautiques comme Microsoft Office, Edge et Skype.

Rappelons à ceux qui ne le sauraient pas encore que le Patch Tuesday est un ensemble de correctifs que Microsoft publie le deuxième mardi de chaque mois (voir notre fiche pratique pour tout savoir sur les mises à jour, les builds de Windows et les correctifs KB). Pour en profiter, il suffit de passer par Windows Update en ouvrant les paramètres de Windows. Deux cas de figure se présentent alors : soit les mises à jour sont en mode automatique – l’option par défaut –, et il suffit d’attendre qu’elles soient téléchargées pour les installer après un redémarrage du PC ; soit elles sont en mode manuel, et il faut cliquer sur le bouton Rechercher des mises à jour pour forcer leur téléchargement avant de redémarrer l’ordinateur. D’une façon générale, mieux vaut avoir le réflexe de vérifier systématiquement la disponibilité de mises à jour et de correctifs au moins une fois par mois, le deuxième mercredis, par exemple, après la diffusion du Patch Tuesday. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Plus d'articles comme celui-ci