agir le plus tôt possible et prendre garde aux cosmétiques pour éviter les cicatrices

A lire absolument

Réduire le risque de cicatrices est possible dès les premiers symptômes. Quelques bons réflexes sont à connaître pour échapper à la spirale des complications de l’acné.

«Plus on attend, plus il est difficile d’améliorer les cicatrices qui risquent d’évoluer vers une fibrose, souligne le Dr François Michel, dermatologue au centre thermal de Vichy. Certains traitements permettent même d’atténuer leur apparition.» Les cicatrices de l’acné apparaissent surtout dans les formes inflammatoires, lorsque les pores s’infectent ou forment des nodules.

Pour les peaux très claires, ce sont surtout des rougeurs qui persistent et, pour les peaux plus foncées, des taches et des zones hyperpigmentées. «Les traitements locaux de l’acné à base de rétinoïnes ont un effet lissant et légèrement éclaircissant, souligne le Dr Michel. Il faut donc les privilégier s’il y a un risque de cicatrices.» Légèrement irritantes, ces crèmes ne peuvent pas être utilisées en même temps que l’isotrétinoïne, mais elles sont utiles dès que la sécheresse recule après le traitement. Elles sont également peu coûteuses et restent la seule solution anticicatrice prise en charge par l’assurance-maladie…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 62% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

les industriels dopent leurs capacités de production dans les pays du Sud

Cette accéléreration pourrait contribuer à réduire l’écart avec les pays du Nord. ...

Plus d'articles comme celui-ci