Une nouvelle moustiquaire efficace contre le paludisme

A lire absolument

DÉCRYPTAGE – Une étude menée en Tanzanie confirme les bons résultats d’un filet imprégné d’un produit qui bloque le vol des insectes.

Face au paludisme, toutes les moustiquaires ne se valent pas. Une étude publiée le 26 mars dans la revue britannique The Lancet confirme l’efficacité de nouveaux dispositifs imprégnés d’un insecticide qui bloque le vol des insectes porteurs du parasite Plasmodium falciparum, responsable de l’infection.

Le produit, connu depuis des années mais peu utilisé, provoque des crampes dans les muscles des ailes, qui cessent alors de fonctionner, empêchant le moustique de venir s’alimenter. «Contrairement à tous les autres insecticides utilisés dans la prévention du paludisme, le chlorfénapyr n’affecte pas les neurones et ne rencontre aucune résistance connue chez les moustiques», écrivent les auteurs de l’étude.

Un nouvel outil

Considérés depuis quarante ans comme des outils incontournables, les filets imprégnés d’insecticide sont malheureusement de moins en moins efficaces à mesure que se développe la résistance des anophèles au pesticide le plus utilisé, le pyréthrinoïde. Ces dernières années, les cas de paludisme…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Ouvrir un fichier Word corrompu ou illisible

Vous ne parvenez pas à ouvrir un...

Plus d'articles comme celui-ci