Le Covid-19 peu transmis au bébé pendant la grossesse

A lire absolument

Selon des chercheurs de l’Organisation mondiale de la santé et de l’université de Birmingham, le risque de transmission entre la mère et l’enfant n’est pas nul, mais est très limité.

C’est désormais un fait entendu: la grossesse est un facteur de risque pour le Covid. Les femmes enceintes ne sont pas plus susceptibles d’être infectées, mais, si elles le sont, elles risquent davantage de développer une forme sévère et/ou d’accoucher prématurément. D’où l’importance de les vacciner: médecins et autorités sanitaires ont un temps été réticents, faute de données disponibles dans les essais cliniques, mais les suivis de pharmacovigilance ont montré que les vaccins à ARN étaient sûrs et efficaces lors d’une grossesse, et d’autant plus utiles que l’on ne peut pas vacciner les tout-petits.

Restait en revanche une zone d’ombre: lorsque la mère est infectée, quid du risque de transmission à son enfant né ou à naître? Il n’est pas nul, mais est très limité, répondent dans le British Medical Journal des chercheurs de l’Organisation mondiale de la santé et de l’université de Birmingham (Royaume-Uni).

Des travaux antérieurs avaient révélé l’existence de fragments de virus «dans le sang…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

au Sahel, une Grande Muraille verte contre le désert

Les acteurs de ce projet ont fait lundi un point d’étape en marge de la COP26, à l’initiative d’Emmanuel...

Plus d'articles comme celui-ci