Pourquoi Israël remet le confinement sur la table

A lire absolument

DÉCRYPTAGE – Alors que près 60% de la population israélienne est vaccinée, le premier ministre Naftali Bennett évoque la possibilité d’un reconfinement en dernier recours.

Réelle mesure ou carotte pour la vaccination ? Mercredi 14 juillet, Naftali Bennett, premier ministre israélien, a émis l’hypothèse d’un possible reconfinement face à une augmentation des cas, causée par le variant Delta du Covid-19. Selon lui, «le plus facile serait de faire ce qui a été fait au cours de l’année et demie passée, c’est-à-dire d’annoncer un confinement. Mais nous préférons une autre approche, peut-être qu’on va devoir en venir à ces moyens durs, mais pour nous c’est la dernière solution», a retranscrit i24NEWS, la chaîne d’information en continu internationale israélienne.

Le premier ministre continue : «Dans le cadre de cette nouvelle vague due au variant Delta, nous voulons laisser la chance à une autre voie, une voie qui est la confiance, une coopération avec les citoyens (…) pour pouvoir vaincre le coronavirus sans confinement mais cela dépend de vous». Il incite alors la population qui n’est pas encore vaccinée, soit un million et demi de personnes selon

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

la longue traîne de l’épidémie

Malgré l'absence de restriction sanitaire dans les bureaux de vote, l'épidémie pourrait peser sur le scrutin. ...

Plus d'articles comme celui-ci