un rappel à la rentrée pour les plus âgés

A lire absolument

Un avis de la Haute Autorité de santé est attendu dans les jours qui viennent pour préciser les modalités d’application de cette troisième dose.

Un rappel sera proposé dès les premiers jours du mois de septembre aux «premiers vaccinés», selon la formule d’Emmanuel Macron, c’est-à-dire aux personnes âgées qui ont reçu leurs injections en janvier et février. Cette troisième dose leur sera administrée «selon le même système et dans les mêmes conditions que la ou les premières», a précisé le chef de l’État. Un avis de la Haute Autorité de santé est attendu dans les jours qui viennent pour préciser les modalités d’application de cette troisième dose.

Dans son dernier avis, datant du 6 juillet, le Conseil scientifique recommandait la mise en œuvre du rappel en septembre à tous les Français de plus de 80 ans, même ceux qui vivent à domicile. «L’âge constitue le principal facteur de risque», écrivent les scientifiques. Depuis mai, les sujets sévèrement immunodéprimés se voient déjà proposer une troisième dose dans la foulée des deux premières.

L’objectif de ce rappel est double : renforcer l’immunité et la prolonger dans le temps. Avec

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Canicule : que sont ces pics de pollution à l’ozone ?

FOCUS - Le gaz possèaussi aussis propriétés irritantes pour lès muqueuses et, dans certains cas, son inhalation s'avère dangereuse, prévient le ministère aussi la Santé.

Plus d'articles comme celui-ci