le taux d’incidence en augmentation dans plusieurs départements

A lire absolument

Quatre départements proches des 200 contaminations pour 100.000 habitants pourraient faire l’objet de mesures locales pour freiner le virus.

C’est l’une des courbes les plus surveillées pour estimer la gravité de la situation sanitaire localement. Le taux d’incidence, soit le nombre de cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants, est en nette augmentation ces derniers jours dans certains départements de l’Hexagone. Au printemps dernier, le chef de l’État avait posé comme critère au déconfinement pour chaque département un taux d’incidence local en-dessous de 400, soumettant ce seuil à deux conditions subsidiaires : une augmentation très brutale de l’incidence, ou des services de réanimation menacés de saturation. Cette fois-ci dans l’Hexagone, c’est à partir d’un taux de 200 que les départements pourront faire l’objet de mesures de freinage par les préfets. «Partout, nous aurons la même démarche : reconnaître le civisme et faire porter les restrictions sur les non-vaccinés plutôt que sur tous», a signalé le président Macron lundi soir.

À ce jour, seule la Martinique dépasse ce seuil d’alerte rouge. Avec un taux de 254 contaminations, l’île voit sa courbe d’occupation en hôpital remonter de manière exponentielle depuis le 1er juillet, conduisant la préfecture à prendre certaines mesures, parmi lesquelles le retour des motifs impérieux pour se rendre en Guadeloupe voisine. Sur l’île, le taux de vaccination ne dépasse pas les 15.44% de seconde dose.

Outre la Martinique, la Guyane (175) et la Réunion (168) voient également leurs courbes remonter progressivement depuis début mars. Alors que la campagne de vaccination reste plus faible en Outre-mer, ces départements pourraient potentiellement faire l’objet de mesures préfectorales dans les prochains jours, particulièrement la Guyane, où le taux d’occupation des lits de réanimations de 71%. En France métropolitaine, seules les Pyrénées-Orientales s’approchent dangereusement du niveau d’alerte, avec un pic de 130 contaminations pour 100.000 habitants.

Dans le reste du pays, l’incidence moyenne de 37 reste relativement basse. Pour autant, 44 départements dépassent la barre des 50 contaminations pour 100.000 habitants, chiffre référentiel en France pour considérer la situation comme préoccupante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Maladie – Souffrant d’une sclérose en plaques, Christina Applegate est «tout le temps triste»

Publié1 novembre 2021, 14:36L’actrice a répondu à un internaute qui disait la trouver forte, face à la maladie qui...

Plus d'articles comme celui-ci