un temps perturbé et instable jusqu’à mercredi 14 juillet

A lire absolument

Les pluies et les orages traversent actuellement une grande partie du pays. Par endroits, les cumuls de pluie pourront correspondre à l’équivalent de 3 semaines à un mois de pluie.

La France subit actuellement une dégradation pluvio-orageuse généralisée, explique notre partenaire La Chaîne météo*. Cette dégradation est liée à un conflit de masse d’air entre la remontée d’air très chaud venant d’Afrique du nord et d’Espagne, et de l’air très frais arrivant par l’Atlantique. La dépression responsable de cette dégradation vient se positionner et se bloquer sur la France, apportant un temps perturbé et instable jusqu’à mercredi 14 juillet, notamment dans l’est de la France. Cet épisode durable de mauvais temps est inhabituel au cœur de l’été météorologique, pointe La Chaîne météo.

Ainsi, les pluies et les orages traversant une grande partie du pays viennent se bloquer sur les régions de l’Est. Les précipitations sont parfois intenses, avec de brusques rafales de vent, un risque de chutes de grêle et une activité électrique très importante. Par endroits, les cumuls de pluie pourront correspondre à l’équivalent de 3 semaines à un mois de pluie. Cet épisode de mauvais temps persiste jusqu’à mardi après-midi dans l’Est pour les orages, et se prolongera jusqu’à jeudi sur ces mêmes régions en raison d’un retour d’Est apportant des pluies durables d’intensité modérée à forte du Grand Est au nord de Rhône-Alpes.

Ce soir, l’axe orageux se maintiendra du Centre-Est au Grand Est, gagnant l’Alsace, le Jura et les Savoies. En Normandie, les pluies orageuses d’intensité modérée se poursuivront. Dans la nuit de lundi 12 à mardi 13 juillet, la situation se calmera en Normandie tandis que de fortes pluies à caractère orageux se poursuivront entre l’Alsace, le Jura et les Alpes.

Mardi, les précipitations à caractère orageux s’atténueront un peu dans l’Est. Dans le même temps des précipitations soutenues et parfois orageuses concerneront les Hauts-de-France, la Champagne-Ardenne, l’Île-de-France puis le Centre-Val de Loire et le Limousin. Les caractéristiques de cette dégradation sont les suivantes :

  • une nouvelle, importante et durable dégradation pluvio-orageuse avec une activité électrique marquée et de fortes intensités de pluies.
  • localement des cumuls de pluies pouvant atteindre 20 à 50 mm en l’espace d’1 à 3 heures.
  • sur la totalité de l’épisode, des cumuls de 50 à 100 mm sont possibles correspondant à 1 mois de pluies.
  • des risques de coulées de boue et d’inondations localisées.
  • un risque modéré d’averses de grêle.
  • sous les orages les plus forts, les rafales de vent peuvent atteindre les 100 km/h.

*La Chaîne météo appartient au groupe Figaro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Plus d'articles comme celui-ci