Référendum contre AVS21 – «Nous combattrons le relèvement de l’âge de la retraite des femmes»

A lire absolument

Publié4 janvier 2022, 14:08

Un référendum a été lancé mardi contre AVS21, qui, selon l’alliance «Pas touche à nos rentes», viserait «à faire près de 10 milliards d’économies sur le dos des femmes».

Composée de syndicats, de partis politiques, d’associations professionnelles et de collectifs de la grève féministe, la large Alliance de Gauche, «Pas touche à nos rentes», a lancé ce mardi son référendum contre la réforme AVS21 – acceptée par le Parlement en décembre dernier – car «le projet de relèvement de l’âge de la retraite vise à faire près de 10 milliards d’économies sur le dos des femmes», déclare l’alliance dans un communiqué. Et de poursuivre sur le fait que les rentes des femmes «diminueraient en moyenne de 1200 francs par an. Alors même qu’aujourd’hui encore, elles perçoivent des rentes inférieures d’un tiers à celles des hommes».

Lors d’une conférence de presse commune, Pierre-Yves Maillard, président de l’Union syndicale suisse, a déclaré que «depuis 50 ans, la Constitution promet à la population des rentes AVS qui suffisent pour vivre. Nous en sommes bien loin! Aujourd’hui en Suisse, personne ne peut vivre uniquement de sa rente AVS». Pour lui, les rentes actuelles sont déjà trop basses «et de nouvelles détériorations sont tout simplement intolérables».

Aujourd’hui en Suisse, personne ne peut vivre uniquement de sa rente AVS.

Pierre-Yves Maillard, président de l’Union syndicale suisse

De son côté, Vania Alleva, présidente d’Unia, a souligné que «AVS 21 ne tient pas compte des problèmes actuels des femmes à la retraite et n’en résout aucun. Au contraire, cette réforme entièrement réalisée sur le dos des femmes est inacceptable. Nous combattrons de toutes nos forces le relèvement de l’âge de la retraite des femmes». Pour les collectifs de la grève féministes, «il est absurde et absolument injustifié de relever l’âge de la retraite des femmes, tant qu’elle sera inférieure d’un tiers à celle des hommes».

Ce ne sont là que quelques-unes des prises de position mais l’alliance référendaire est formelle: «avec AVS21, les choses ne feront qu’empirer. Même les femmes proches de l’âge de la retraite s’exposent à une détérioration concrète de leurs conditions», conclut le communiqué.

(comm/aze)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Santé – Le syndrome des ovaires polykystiques, mal connu, mal nommé

Publié13 novembre 2021, 10:00Il s’agit d’une des principales causes d’infertilité chez la femme mais ses mécanismes restent encore peu...

Plus d'articles comme celui-ci