Varicelle et zona, un seul virus pour deux maladies différentes

A lire absolument

Après la primo-infection, il s’installe sous forme quiescente et peut être réactivé après des années.

«Ne te gratte pas, sinon je te mets des gants!» Certains enfants se souviennent de leur varicelle, des démangeaisons terribles qu’elle avait provoquées, et de l’impossible injonction parentale. Pour la grande majorité d’entre eux, cette maladie infantile très fréquente ne laisse ni trace ni souvenir grave. Mais après 50 ans, le virus varicelle-zona (VZV, pour varicella-zoster virus) se rappelle à 15 à 20 % des Français sous la forme d’un zona, synonyme de douleurs parfois terribles pouvant se prolonger durant des années. Comment un seul virus peut-il donner lieu à deux maladies très différentes? Décodage.

La varicelle

«Elle correspond à la primo-infection par le VZV, explique le Pr Nadine Attal, neurologue à l’hôpital Ambroise-Paré (AP-HP), à Boulogne-Billancourt. Autrement dit, la varicelle est la maladie provoquée par la première exposition d’un individu à ce virus.» Pendant la phase d’incubation, de 10 à 21 jours, le virus se propage dans tout l’organisme pour réapparaître, après multiplication, dans…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Julien Benneteau :  »On peut gagner avec ces quatre-là »

Julien Benneteau : ''On peut gagner avec ces quatre-là'' ...

Plus d'articles comme celui-ci