des technologies dangereuses et difficiles à maîtriser

A lire absolument

DÉCRYPTAGE – Dans leur quête de l’espace, Richard Branson et Jeff Bezos ont pris des alternatives différentes avec l’espoir de remporter la bataille technologique.

Au-delà du choc des ego entre Richard Branson et Jeff Bezos, la bataille du tourisme spatial est aussi technique, avec des choix radicalement différents. Virgin Galactic a tout misé sur un avion spatial, doté d’un moteur-fusée et largué à haute altitude par un avion porteur, alors que Blue Origin a préféré une configuration très classique dans le monde spatial : une capsule, emportée par une fusée qui décolle à la verticale et un retour sur Terre freiné par des parachutes.

Pourquoi des choix aussi différents? Richard Branson s’est appuyé sur la technologie qui avait servi à gagner en 2004 le X-Prize, récompense pour la première société privée capable d’envoyer des personnes dans l’espace. Le projet était à l’époque financé par Paul Allen, cofondateur de Microsoft, sous la direction technique de Burt Rutan, véritable légende de l’aéronautique, inventeur de plusieurs avions de records.

«Le choix de la fusée New Shepard par Blue Origin est complètement différent, explique Christophe Bonnal,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Chine – Pékin presse le patron d’Evergrande de régler l’ardoise

Publié27 octobre 2021, 07:44Pékin a demandé au patron du mastodonte immobilier, multimillionnaire, de prendre sur sa fortune personnelle pour...

Plus d'articles comme celui-ci