Quand l’ADN et le temps nous sont contés

A lire absolument

RÉCIT – Lauréate du prix «Le goût des sciences 2021», Évelyne Heyer raconte dans son dernier ouvrage les pérégrinations de nos ancêtres, à l’aide de la génétique moderne.

La professeur en anthropologie génétique Évelyne Heyer recevra ce vendredi, pour son ouvrage L’Odyssée des gènes (Flammarion), le prix Le goût des sciences du livre scientifique de l’année, décerné par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Dans cet ouvrage, l’auteur nous propose, par l’analyse de l’ADN, un voyage dans le temps aux confins de notre espèce et de notre identité.

L’humanité du XXe siècle est le fruit de plusieurs millions d’années d’évolution, de mélanges, de séparations, de disparitions et de remplacements entre différents groupes. Alors que la Terre abritait au moins cinq espèces humaines distinctes il y a moins de 100 000 ans, Homo sapiens est désormais seul à régner sur le monde. Son patrimoine génétique est remarquablement homogène, même chez des groupes qui ont pu vivre de manière isolée pendant de très longues périodes.

L’évolution de l’homme

S’il existe des différences de susceptibilité face aux maladies, selon la région d’origine de nos ancêtres, Évelyne

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Stimuler l’immunité pour soigner les cancers

DÉCRYPTAGE - Une révolution est en marche: l’immunothérapie ne cherche pas à détruire la tumeur mais aide le système...

Plus d'articles comme celui-ci